Banc De Jardin Public Parisien

  • Axess Industries Banc discret pour jardins publics
    Banc extérieur classique, discret et robuste à 4 pieds.Sans accoudoirs, en bois et acier, ce banc est idéal pour les espaces verts par sa discrétion et son intégration naturelle dans l'environnement qui l'entoure.Il est d'une longueur de 2000 mm et peut accueillir jusqu'à trois personnes.La struc...
  • Axess Industries Banc discret pour jardins publics
    Banc extérieur classique, discret et robuste à 4 pieds.Sans accoudoirs, en bois et acier, ce banc est idéal pour les espaces verts par sa discrétion et son intégration naturelle dans l'environnement qui l'entoure.Il est d'une longueur de 2000 mm et peut accueillir jusqu'à trois personnes.La struc...
  • Axess Industries Banc robuste pour jardins publics
    Banc extérieur confortable grâce à sa forme courbée et extrêmement robuste, renforcé par trois tiges en inox à l'arrière.Sans accoudoirs, en bois et acier, ce banc est idéal pour les espaces verts.Ce banc possède 10 lames agencées côte à côte pour plus de confort.Sa forme suit parfaitement les co...
  • Axess Industries Banc robuste pour jardins publics
    Banc extérieur confortable grâce à sa forme courbée et extrêmement robuste, renforcé par trois tiges en inox à l'arrière.Sans accoudoirs, en bois et acier, ce banc est idéal pour les espaces verts.Ce banc possède 10 lames agencées côte à côte pour plus de confort.Sa forme suit parfaitement les co...
  • Fournisseur Cultura Paris-métro-photo - photographies du métro parisien de 1900 à nos jours
    Cet ouvrage a l'ambition de faire découvrir au grand public les liens étroits qui unissent la photographie et la grande épopée du métropolitain, dressant à sa manière une histoire de la photographie qui, du XXe siècle à nos jours, couvre la plupart des grands genres du médium. Si les photographes ont largement contribué à populariser l'image du métro parisien à travers le monde et à l'établir comme un élément patrimonial prestigieux de la ville lumière, il est notable que le métro parisien et son univers ont offert en retour à la photographie et à son histoire les sources d'une iconographie foisonnante dans laquelle se rencontrent un certain nombre de chefs-d'oeuvre.
  • Fournisseur Cultura L'histoire du métro parisien - de 1900 à nos jours
    Plus de cinq millions de personnes l'empruntent chaque jour. Au-delà des stations et des espaces publics, c'est tout un monde souterrain qui s'affaire dans les tunnels sombres de la capitale. Cet ouvrage vous invite à un voyage richement documenté à travers les décennies du métro parisien. Son histoire commence dans une ville encombrée d'omnibus à chevaux, de calèches, de tramways et de fiacres. En cette fin de XIXè siècle dédié à l'industrie, se déplacer dans Paris devient alors un vrai parcours du combattant. Dès qu'il fut mis en service, le métro emporta tous les suffrages et fit de Paris une capitale moderne au service de ses citoyens. Des rames en bois précieux des premières années jusqu'aux inoubliables « Sprague » métalliques et bien sonores qui leur ont succédé, de l'indissociable carrelage blanc aux entrées Art nouveau signées Guimard... la Belle Époque est bien présente. Au fil du temps, le métro se modernise, les techniques d'exploitation évoluent, les stations changent d'aspect, les lignes se raccordent et se prolongent. Découvrez dans cet ouvrage captivant de nombreuses anecdotes et des documents inédits, ainsi que des schémas et plans explicatifs. Un livre passionnant sur l'histoire du métro de 1900 à nos jours.
  • Fournisseur Cultura Coléoptères du bassin parisien - guide d'identification de terrain
    L'objectif de cet ouvrage est de permettre une identification sur le terrain des coléoptères du bassin parisien, par une méthode simple et accessible à des naturalistes et à un grand public curieux de nature. L'ouvrage présente environ 500 espèces de coléoptères (10 % de la faune d'Ile-de-France) qui peuvent être identifiés in situ, l'insecte tenu en main, avec parfois l'aide d'une loupe de terrain.Les caractères diagnostiques sont pointés précisément sur une photographie extrêmement précise de l'insecte à l'aide de flèches. Des informations secondaires complètent les éléments d'identification : milieu de vie, élément de classification, répartition connue, QRcode. Ces derniers renvoient au site de l'Inventaire du Patrimoine Naturel (INPN) du Muséum National d'Histoire Naturelle, assurant l'accès à des cartes de répartition à jour.La particularité de l'ouvrage, c'est de présenter les espèces en fonction de leurs silhouettes, leurs couleurs et leurs motifs, et non pas selon la traditionnelle classification linéenne, ce qui lui permet de s'ouvrir au grand public.
  • Fournisseur Cultura Et paris s'illumina... histoire du gaz parisien
    Ce livre évoque cette histoire d'amour exceptionnelle entre le gaz et les Parisiens, de Philippe Lebon en 1801 à la nationalisation en 1945, à travers une riche collection de photographies anciennes.Si la première usine à lumières s'implanta à Paris sous Louis XVIII, les premières réalisations « grand public » en matière d'éclairage eurent lieu à l'Opéra et place du Carrousel. Sous l'impulsion du baron Haussmann, le réseau de distribution se développe rapidement et le gaz monte les étages. Le soir de l'inauguration de l'Exposition universelle de 1889, 22 000 becs de gaz illuminent la Tour Eiffel: Paris s'éveille.Aujourd'hui, où l'on prend enfin conscience de la valeur de notre patrimoine industriel passé, la mémoire commune passionne. La technique, l'adaptation du personnel et l'esprit gazier modifient la vie parisienne depuis plus de deux cents ans. Les expériences réussies d'hier contribuent, à leur manière, à assurer le succès des nouveaux défis d'aujourd'hui.
  • Fournisseur Cultura Policiers dans la ville - la construction d'un ordre public a paris (1854-1914)
    De proximité) s'impose alors pour longtemps dans l'espace parisien. En jouant sur les échelles et les angles d'observation, cet ouvrage entend étudier les mutations d'une relation police-société dans la seconde moitié du XIXe siècle. Entre 1854 et 1914, le sergent de ville, devenu gardien de la paix, s'intègre progressivement dans l'espace social, politique et mental parisien, sans que cela implique bien sûr la fin des confrontations ni celle des débats. S'observe en même temps la lente professionnalisation d'une nouvelle force de police, la mise en place d'un ordre public d'un nouveau type, plus intégré, mais qui produit de nouvelles résistances et mises à l'écart, ainsi que l'émergence d'une perception nouvelle du quotidien urbain et de la peur des apaches. Ce processus concerne peut-être l'ensemble du territoire français, mais il semble trouver une expression particulière, dans ses formes comme dans son intensité, dans la capitale. Le gardien de la paix parisien devient en effet dans la République des années 1900 un symbole, à l'échelle française et internationale, de ce qui est perçu comme une nouvelle et ambiguë civilisation urbaine.
  • Fournisseur Cultura Chantier interdit au public - enquête parmi les travailleurs du bâtiment
    Le secteur de la construction a souvent défrayé la chronique économique ou judiciaire, mais le quotidien des chantiers demeure obscur. C'est ce quotidien qu'explore ce livre. L'auteur, qui s'est immergé durant une année dans le monde du béton armé parisien, en tant qu'ouvrier, retrace ici l'itinéraire de son enquête. Au fil des expériences et des rencontres, il expose les conditions d'emploi et de travail liées au recours croissant à la sous-traitance et à l'intérim : division des collectifs ouvriers, infériorisation et culpabilisation des sous-traitants et des intérimaires, pratiques illégales d'employeurs, contradictions pesant sur la sécurité au travail, recours massif à une main-d'oeuvre étrangère fragilisée et parfois sans papiers, racisme et discriminations L'enquête ébranle au passage certaines idées reçues et témoigne également des résistances des travailleurs concernés. S'ils s'affrontent rarement à leurs employeurs, ils entretiennent en revanche une révolte souterraine qui peut menacer à l'occasion les constructions et contraindre les employeurs à mettre en oeuvre des aménagements. L'implication physique de l'auteur dans son enquête permet une restitution fine des situations rencontrées et offre une immersion impressionnante dans cet univers méconnu du bâtiment.
  • Fournisseur Cultura Les différents publics de paris
    Repéré dès ses 15 ans par l'éditeur parisien Charles Philippon, Gustave Doré commence sa carrière par des contributions hebdomadaires au Journal pour rire. Sa virtuosité, son sens aigu de la caricature lui valent très vite un incroyable succès, qui conduit Philippon à publier des albums de ses illustrations de presse, mais aussi des séries inédites croquant avec vigueur la population de la capitale.Dans Les Différents publics de Paris, Doré passe en revue les théâtres de la capitale, en y ajoutant quelques lieux plutôt réservés à l'étude comme la Bibliothèque ou l'Amphithéâtre de médecine... On y croise une faune variée, certainement plus occupée à se donner en spectacle qu'à s'instruire ou se cultiver. Vigoureuse mise en abîme du théâtre de la condition humaine, on comprend que nul n'est besoin de regarder la scène pour se divertir.
  • Fournisseur Cultura Transport aerien amenagement du territoire et service public
    La politique française d'aménagement du territoire repose depuis près d'un demi-siècle sur le mise en place de politiques publiques dans différents domaines d'activité afin de lutter contre la surconcentration parisienne et obtenir un développement équilibré du territoire. Le transport aérien a été utilisé en France comme un outil de la politique d'aménagement du territoire. La France met en pratique une conception communautaire du service public, d'une manière unique au sein de l'Union européenne.
  • Banc public ESTORIL City
    Banc robuste au design intemporel. Ce banc agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Longueur : 1800 mm - Structure en tube acier Ø 76 mm - Quatre pommeaux au choix : City, Agora, Boule ou Inox brossé - Assise et dossier en tôle acier perforée de 2 mm, cerclée d’un tube acier Ø 38 mm - Fixation par scellement direct
  • Banc public ESTORIL Inox brossé
    Banc robuste au design intemporel. Ce banc agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Longueur : 1800 mm - Structure en tube acier Ø 76 mm - Quatre pommeaux au choix : City, Agora, Boule ou Inox brossé - Assise et dossier en tôle acier perforée de 2 mm, cerclée d’un tube acier Ø 38 mm - Fixation par scellement direct
  • Banc public ESTORIL City,Agora,Boule,Inox brossé
    Banc robuste au design intemporel. Ce banc agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Longueur : 1800 mm - Structure en tube acier Ø 76 mm - Quatre pommeaux au choix : City, Agora, Boule ou Inox brossé - Assise et dossier en tôle acier perforée de 2 mm, cerclée d’un tube acier Ø 38 mm - Fixation par scellement direct
  • Banc public ESTORIL Agora
    Banc robuste au design intemporel. Ce banc agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Longueur : 1800 mm - Structure en tube acier Ø 76 mm - Quatre pommeaux au choix : City, Agora, Boule ou Inox brossé - Assise et dossier en tôle acier perforée de 2 mm, cerclée d’un tube acier Ø 38 mm - Fixation par scellement direct
  • Banc public Gira 2000 mm
    Banc robuste au design aéré. Ce banc qui existe en différents coloris agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué ( largeur 80mm) et lattes en bois - Hauteur assise 441 mm - Longueur 1800mm (pin classe IV) ou 2000mm (Bois exotique) - - Capacité 4 places - Coloris selon nuancier RAL - Fixation sur platines - Les deux modèles se déclinent en version clair ou acajou.
  • Banc public ESTORIL Boule
    Banc robuste au design intemporel. Ce banc agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Longueur : 1800 mm - Structure en tube acier Ø 76 mm - Quatre pommeaux au choix : City, Agora, Boule ou Inox brossé - Assise et dossier en tôle acier perforée de 2 mm, cerclée d’un tube acier Ø 38 mm - Fixation par scellement direct
  • Banc public OTTA L 1 500mm
    Banc au design discret et robuste. Ce banc existe en différents coloris. Il agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué, avec deux longueurs : 1500 ou 1800 mm - Structure en tube d'acier ø 76 mm, as sise et dossier en tôle acier perforée de 2,5 mm, plis écrasés et angles arrondis de sécurité aux extrémités - Finition peint sur zinc selon nos coloris définit par le nuancier RAL - Fixation au sol par scellement direct (option : embase en aluminium moulé, masquant le scellement)
  • Banc public OTTA 1800 mm
    Banc au design discret et robuste. Ce banc existe en différents coloris. Il agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué, avec deux longueurs : 1500 ou 1800 mm - Structure en tube d'acier ø 76 mm, as sise et dossier en tôle acier perforée de 2,5 mm, plis écrasés et angles arrondis de sécurité aux extrémités - Finition peint sur zinc selon nos coloris définit par le nuancier RAL - Fixation au sol par scellement direct (option : embase en aluminium moulé, masquant le scellement)
  • Banc public Gira 1800 mm
    Banc robuste au design aéré. Ce banc qui existe en différents coloris agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué ( largeur 80mm) et lattes en bois - Hauteur assise 441 mm - Longueur 1800mm (pin classe IV) ou 2000mm (Bois exotique) - - Capacité 4 places - Coloris selon nuancier RAL - Fixation sur platines - Les deux modèles se déclinent en version clair ou acajou.
  • Banc public Gira 1800 mm,2000 mm
    Banc robuste au design aéré. Ce banc qui existe en différents coloris agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué ( largeur 80mm) et lattes en bois - Hauteur assise 441 mm - Longueur 1800mm (pin classe IV) ou 2000mm (Bois exotique) - - Capacité 4 places - Coloris selon nuancier RAL - Fixation sur platines - Les deux modèles se déclinent en version clair ou acajou.
  • Banc public OTTA L 1 500mm,1800 mm
    Banc au design discret et robuste. Ce banc existe en différents coloris. Il agrémentera vos jardins, centres villes et nombreux espaces urbains. Caractéristiques techniques : - Structure en acier zingué, avec deux longueurs : 1500 ou 1800 mm - Structure en tube d'acier ø 76 mm, as sise et dossier en tôle acier perforée de 2,5 mm, plis écrasés et angles arrondis de sécurité aux extrémités - Finition peint sur zinc selon nos coloris définit par le nuancier RAL - Fixation au sol par scellement direct (option : embase en aluminium moulé, masquant le scellement)
  • Helios Arredo Urbano Banc de jardin en bois de pin traité et acier galvanisé Lipsia
    Le banc pour collectivités Lipsia de la marque Helios est pensé pour une installation dans les lieux publics. Il profite d’un design élégant et se montrera particulièrement robuste et résistant face aux agressions extérieures. Ce b...
  • Helios Arredo Urbano Banc de jardin en bois de pin traité et acier galvanisé Bonn
    Le banc d’extérieur Bonn de la marque Helios est doté d’une solide structure en acier galvanisé, d’une assise et d’un dossier en bois. Il est conçu pour une installation dans les lieux publics et autres collectivités et se montrera...
  • FurniPak Banc d’extérieur en composite Polymab recyclé – 180 x 49 x 72 cm
    Ce banc d’extérieur est tout indiqué pour une installation dans un lieu public, dans un parc, une cour d’école ou autres collectivités. Il est à la fois solide et extrêmement résistant face aux agressions extérieures et aux variati...
  • Zadig&Voltaire; Pochette en cuir d'agneau Rock Nano - Noir
    Le Parisien Zadig & Voltaire a été fondé en 1997 par Thierry Gillier. L'amateur d'art est célèbre pour son esprit rock'n roll, qui se reflète clairement dans la collection prêt-à-porter de la marque. Zadig & Voltaire est connue du grand public pour ses tricots cachemire et ses emblématiques tee-shirts déchirés.
  • Fournisseur Cultura La nausée
    « Donc j'étais tout à l'heure au Jardin public. La racine du marronnier s'enfonçait dans la terre, juste au-dessous de mon banc. Je ne me rappelais plus que c'était une racine. Les mots s'étaient évanouis et, avec eux, la signification des choses, leurs modes d'emploi, les faibles repères que les hommes ont tracés à leur surface. J'étais assis, un peu voûté, la tête basse, seul en face de cette masse noire et noueuse entièrement brute et qui me faisait peur. Et puis j'ai eu cette illumination.Ça m'a coupé le souffle. Jamais, avant ces derniers jours, je n'avais pressenti ce que voulait dire exister ».
  • Fournisseur Cultura L'étape
    Le début de ce roman, comme l'illustre sa couverture, montre Jean Monneron, étudiant à Paris, assis sur le banc d'un jardin public. Son cÅ?ur est pris par une jeune fille au regard clair et à la beauté modeste. Peut-il unir sa vie à la sienne ? Va-t-il l'épouser? La réponse n'est pas simple. Son âme est tourmentée. Car ce qui est en jeu, au-delà d'une histoire passionnée et romantique racontée avec talent, c'est ce qui mène le monde : les idées et les croyances, la destinée et Dieu. Avec L'Étape, le romancier Paul Bourget a choisi de nous livrer un roman qui n'oublie pas la religion. L'auteur, de belle apparence, est l'un des grands hommes de lettres de son époque , il fréquente Verlaine, Mallarmé, Rimbaud et les milieux mondains de la IIIe République, mais peu à peu revient à la foi catholique de son enfance et se repent des idées modernes. Tout comme Jean , car le jeune héros de ce roman est travaillé simultanément par sa tendresse pour Brigitte et par la grâce de Dieu.
  • Fournisseur Cultura Le maitre & marguerite
    Dans le Moscou des années trente, deux écrivains discutent sur un banc, dans un jardin public. Jésus a-t-il réellement existé ? Tel est le thème de la discussion. Tout à coup, se produit un mouvement de l'air, et un personnage est là, assis sur le banc voisin, qui se mêle bientôt à leur conversation. Étranger ? Espion ? Ou intrus simplement ? L'inconnu montre ses papiers : il est en règle. Il est, dit-il, un professeur venu en consultation. Mais, curieusement, il a un don de vision et lit dans l'avenir. Peu après, l'un des écrivains meurt comme il l'avait prédit ; le second devient fou - c'était aussi prédit. L'inconnu, c'est le Diable, en visite dans le monde socialiste. Tel est le début de cet extraordinaire roman. Mais le début seulement. Car autour de Woland (c'est le nom qu'a pris le Diable), trois récits vont s'organiser et s'entre-tisser : la fantastique sarabande dans laquelle va être entraînée Moscou, et qui déchaînera presque une catastrophe nationale ; la rencontre, par l'écrivain devenu fou, à l'hôpital psychiatrique, du Maître , fou aussi, qui lui racontera son amour pour Marguerite ; l'histoire de Ponce-Pilate, écrite par le Maître (à la suite de quoi il est devenu fou). De l'un à l'autre de ces trois romans en un seul, l'intérêt, la surprise rebondissent sans arrêt. Mais une oeuvre aussi riche ne se raconte pas.
  • Fournisseur Cultura Les chagrins de l'arsenal
    Un livre saccagé vogue au fil de la Seine. Un autre, déchiqueté en petits morceaux, git au fond d'une corbeille de jardin public. Un troisième, calciné, attend sur un banc à l'arrêt d'un autobus. Une inquiétante et cruelle épidémie contamine le quartier de l'Arsenal. On murmure qu'un forcené s'adonne, nuitamment, à un étrange ballet de livricide'. Un petit Fahrenheit de poche. Un autodafé intime. Faire disparaître d'une bibliothèque tous les ouvrages qui vous ont pourri votre jeunesse... Froide détermination? Insupportable solitude? Folie douce? Timothée Flandrin a une conception toute personnelle de la loi du talion.
  • Fournisseur Cultura Le parc à chiens
    Helsinki, 2016. Olenka, assise sur un banc dans un jardin public, observe un couple et leurs deux enfants en train de jouer avec leur chien. Une femme vient s'asseoir à ses côtés. Olenka sursaute : malgré les années, elle la reconnaîtrait entre mille. Après tout, Olenka n'a-t-elle pas ruiné la vie de cette femme, sa soi-disant amie ? Et cette dernière est sans doute ici pour lui rendre la pareille. Elle seule connaît la vérité sur ce qu'a fait Olenka, d'où elle vient et de qui elle se cache. Malgré tout, pendant un court instant, les voici à nouveau réunies, spectatrices impuissantes de la vie qu'elles auraient pu avoir, si elles avaient fait d'autres choix. Faisant alterner son récit entre la Finlande contemporaine et l'Ukraine aux premiers jours de la transition post-Soviétique, Sofi Oksanen raconte avec une acuité rare la trajectoire de ces deux femmes incapables de se libérer du passé. Leurs histoires d'amitié, d'amour, d'ambition et de trahison, résonnent douloureusement dans ce monde où le corps des femmes est souvent réduit à une marchandise.
  • Fournisseur Cultura Tu mourras ailleurs
    « Un homme, M, regarde à travers les persiennes métalliques un autre homme qui lit un journal assis sur un banc dans un jardin public. Qui est M ? Qui est cet homme nommé bientôt quelqu'un qui lit son journal dans le parc ? Quels sont les rapports qu'ils entretiennent l'un avec l'autre ? Telles sont les questions qui vont se multiplier tout au long d'un livre, écrit dans la tradition d'un Sterne ou d'un Diderot. La narration va multiplier toutes les hypothèses concernant l'identité des personnages. Et, bientôt. M va apparaître comme un ancien médecin (!) nazi, un expérimentateur de l'horreur, réfugié après la chute du Reich au Mexique. Quelqu'un quant à lui peut, dans une totale équivalence, être à la fois l'agent chargé de sa capture, un écrivain (Pacheco ?) ou l'autre dont la présence insupportable à la paranoïa de M est l'objet de tous ses délires. José Emilio Pacheco a conscience que faire un «roman» sur l'holocauste serait une trahison et risquerait surtout de réduire une vérité aussi indubitable que monstrueuse. Le lecteur est donc mis en demeure de réinterpréter les perversions du récit premier - celui de M -, de résister à tous les artifices d'une fiction toujours scandaleuse face à la souffrance humaine et au caractère irréfutable des faits historiques. Maintenu perpétuellement en état d'éveil par l'énigme posée par l'identité des deux personnages, le lecteur est exilé dans un texte truqué, sans repères, proliférant de toutes les exactions commises par la barbarie humaine : la destruction du temple de Jérusalem rencontre ici celle du sens. »
  • Fournisseur Cultura La nausée
    «Donc j'étais tout à l'heure au Jardin public. La racine du marronnier s'enfonçait dans la terre, juste au-dessous de mon banc. Je ne me rappelais plus que c'était une racine. Les mots s'étaient évanouis et, avec eux, la signification des choses, leurs modes d'emploi, les faibles repères que les hommes ont tracés à leur surface. J'étais assis, un peu voûté, la tête basse, seul en face de cette masse noire et noueuse entièrement brute et qui me faisait peur. Et puis j'ai eu cette illumination.Ça m'a coupé le souffle. Jamais, avant ces derniers jours, je n'avais pressenti ce que voulait dire exister».
  • Fournisseur Cultura Une souris verte
    Maud, jeune femme très solitaire, rencontre un jour en traversant un jardin public, Sylvaine, une petite fille qui joue seule sur le banc qu'elle s'est approprié.Entre elles deux, le courant passe tout de suite, et, étrangement cette complicité va réveiller de douloureux souvenirs d'enfance, que Maud avait soigneusement enfouis au fond de sa mémoire.Replongeant contre son gré dans un passé trouble, elle revivra épisodiquement chaque scène des drames qui ont perturbé son enfance, mais dont elle n'avait plus réellement conscience.
  • Fournisseur Cultura La fureur des mal-aimés
    Paris, veille de Noël, de nos jours. Comme tous les soirs ou presque, le commissaire Amaury Marsac va s'asseoir sur un banc dans le square du Vert-Galant, sa soupape pour chasser les horreurs du métier avant de rentrer chez lui. Mais cette nuit-là, son refuge a été gagné par le Mal : dans une poubelle du jardin public gît un cadavre au ventre ouvert, rempli de mort-aux-rats.Paris, mars 1995. Alex a 15 ans, il a fui l'appartement familial et est à la rue. Mais il résiste au désespoir, car dès que possible il va partir, il va la retrouver, il n'y a qu'Elle qui compte désormais dans sa vie. Et ensemble, ils surmonteront tout.Lorsque les chemins de Marsac et d'Alex convergent, chacun se méprend en pensant avoir connu le pire...Une bouleversante variation sur les enfances brisées, mais aussi la puissance de la fraternité et la beauté cruelle de la vengeance.
  • Fournisseur Cultura Et ma nuit sera ton jour
    Assis sur un banc de pierre du jardin public, un homme sans âge réchauffait son corps au soleil de l'hiver. Autour de lui, des arbres tristes endeuillés de leurs feuilles. Au-dessus de sa tête, un ciel d'un bleu glacial. Et sur le sentier serpentant au milieu des parterres de gazon orphelins de leurs jolies fleurs, quelques promeneurs emmitouflés dans leurs manteaux et leurs écharpes. L'homme n'avait pas ôté ses lunettes noires, aveuglé sans doute par les rayons du soleil. Il semblait être assis depuis longtemps dans la position de quelqu'un qui réfléchit ou qui se souvient. Le dos courbé, la tête droite, les mains aux doigts croisés sur les genoux et les pieds bien à plat.
  • Fournisseur Cultura L'invention de paris - il n'y a pas de pas perdus
    Places royales et faubourgs brumeux, enceintes, barricades et passages, c'est la trame serrée des quartiers parisiens qui organise cette déambulation proposée aux flâneurs des rues et des livres. On y voit naître, au rythme des enceintes successives, l'éclairage public, l'enfermement des pauvres et des fous, le numérotage des maisons, les terrasses de cafés et la police de proximité. Du Marais des Précieuses au XIe arrondissement des « branchés », on assiste aux migrations de la mode, à l'apparition de microvilles dans la ville, celles de Scarron, de Des Grieux, de Desmoulins, de Rubempré et de l'autre Lucien, le polytechnicien Leuwen, celles de Gavroche, de Baudelaire et de Manet, d'Apollinaire, celles encore de Nadja, de Doisneau ou d'Anna Karina.Mais les vrais héros du livre, ce sont des anonymes, les architectes du désordre qui, de génération en génération, se sont transmis l'art d'empiler les magiques pavés, au faubourg Saint-Antoine en prairial an III, au cloître Saint-Merry en juin 1832, au clos Saint-Lazare en juin 1848, à Belleville en mai 1871, au Quartier Latin en mai 1968, démontrant à chaque fois et plaignons ceux qui croient la série close la force de rupture de Paris.
  • Fournisseur Cultura Les habitués de café
    Pour quelles raisons les habitués des cafés parisiens s'entêtent-ils à consommer dans un lieu public des alcools de qualité moindre et de prix plus élevé que ceux qu'ils pourraient savourer dans le confort de leur salon ? À quelle « hantise du lieu public » ce besoin peut-il correspondre ? On trouve dans les cafés des bavards en mal d'interlocuteurs aussi bien que des taciturnes en quête de tranquillité ; des joueurs, des ivrognes, des filous - et, invariablement, quelques phénomènes. C'est à cette sociologie que Huysmans s'attaque, avec la minutie et l'acidité qu'on lui connaît. Le présent recueil comprend quatre textes de Huysmans consacrés aux cafés, brasseries et autres cabarets : Les Habitués de café, Le Buffet des gares, Une goguette et Le Point-du-Jour.
  • Fournisseur Cultura Histoire du salon de peinture
    A l'exemple des premières Accademie italiennes, l'Académie royale de peinture et de sculpture, créée en 1648, institue assez vite une exposition régulière.Ouvert au public dès le début du XVIIIe siècle, ce Salon devient rapidement le rendez-vous du monde de l'art et l'un des événements majeurs de la vie parisienne. Son histoire permet de comprendre l'évolution des courants artistiques, la formation du goût du public, la création et le développement de la critique d'art. Les révoltes successives des artistes les plus novateurs contre le jury du Salon conduiront à sa disparition en 1881.En définitive, raconter l'histoire mouvementée du Salon permet d'observer et d'analyser l'histoire des arts plastiques en France pendant deux siècles.